Tous les tests
Test d'endurance des fléchisseurs cervicaux
TEST

Test d'endurance des fléchisseurs cervicaux

Cervicale/Tête
L’objectif de ce test

Le test d’endurance des fléchisseurs du cou est couramment utilisé pour déterminer la présence d'une faiblesse des fléchisseurs du cou dans le cadre des cervicalgies.
Il a été démontré que les altérations de la fonction musculaire sont très répandues dans le cadre des cervicalgies, notamment au niveau des extenseurs du cou comme présenté dans notre vidéo sur le test d’endurance des extenseurs cervicaux. Il a également été rapporté une fatigabilité accrue et un déficit d’endurance au niveau des fléchisseurs du cou (Johnston et al. 2008, Jull et al. 2021).

Les muscles fléchisseurs du cou et notamment les fléchisseurs profonds comme le long de la tête, le long du cou, et les rectus capitis antérieur et latéral sont supposés aider à stabiliser la colonne cervicale lors des mouvements importants du cou (Domenech et al. 2011).

Les personnes souffrant de douleurs cervicales semblent également présenter une modification de l'activité des muscles fléchisseurs cervicaux dans leur capacité de coordination (Johnston et al. 2008), et aussi un retard d’activation des fléchisseurs profonds lors de l’utilisation du bras. Ces éléments peuvent alors contribuer au dysfonctionnement de la colonne cervicale (Domenech et al. 2011).

Vidéo du test
Exécution du test

Pour réaliser le test, le patient est en couché dorsal avec les genoux fléchis et les mains sur l’abdomen. Le kiné va ensuite demander au patient de rentrer son menton en position de rétraction puis de décoller sa tête à environ 2,5 cm au dessus de la table. Le kiné va pouvoir placer sa main sur la table juste en dessous de l'occiput du patient afin de sentir si celui-ci baisse la tête. Le chronomètre démarre au moment où le patient est en position afin de mesurer la capacité du sujet à maintenir une flexion crâniocervicale, tout en effectuant une élévation active de la tête (Juul et al. 2013). Un feedback verbal comme "rentrez le menton" ou "tenez la tête haute" pourra être donné au patient si celui-ci commence à perdre la position du menton ou si sa tête touche la main de l'examinateur (Edmondston et al. 2008, Childs et al. 2008, Domenech et al. 2011). Le test prend fin si le patient perd la position du menton ou si sa tête touche la main du thérapeute pendant plus d'une seconde (Edmondston et al. 2008, Childs et al. 2008).

Il est important de noter que le muscle SCM est le fléchisseur du cou le plus important et le soulevé de la tête, contre la pesanteur, est le test de tous les muscles fléchisseurs du cou.

Dans leur étude en 2005, Harris et al. ont obtenu un score moyen de 38,95 secondes chez les sujets sains alors que le groupe avec cervicalgie présentait un score moyen de 24,1 secondes. Edmondston et al. ont rapporté dans leur étude en 2008 qu’un changement minimum de 17,8 secondes représentait un changement significatif pour ce test.

Dans la pratique clinique, les patients souffrant de douleurs au cou peuvent être incapables d'effectuer ce test dans la position couchée sur le dos, en raison des douleurs ou d'une force musculaire insuffisante (Juul et al. 2013, Jull et al. 2021). Par conséquent, il est intéressant d’évaluer l’endurance des fléchisseurs du cou dans diverses positions dans lesquelles l’effet de la pesanteur et le poids de la tête sont réduits, par exemple, dans plusieurs angles en position assise (Jull et al. 2021).

Valeur clinique

Lors du bilan initial, il n’est généralement pas pertinent d’évaluer directement la force et l'endurance des muscles cervicaux. Ces derniers se réalisent plus souvent dans la progression de la rééducation en cours et notamment lorsque le patient parvient à contrôler la région crâniocervicale dans une évaluation de soulevé de la tête.
Bien que beaucoup utilisent le dynamomètre pour évaluer la force et l’endurance des fléchisseurs du cou (O'leary et al. 2005 ; O'Leary et al. 2007), le test du lever de la tête est couramment utilisé en clinique.

Bibliographie

Childs, J. D., Cleland, J. A., Elliott, J. M., Teyhen, D. S., Wainner, R. S., Whitman, J. M., … Torburn, L. (2008). Neck Pain. Journal of Orthopaedic & Sports Physical Therapy, 38(9), A1–A34. doi:10.2519/jospt.2008.0303

Domenech, M. A., Sizer, P. S., Dedrick, G. S., McGalliard, M. K., & Brismee, J.-M. (2011). The Deep Neck Flexor Endurance Test: Normative Data Scores in Healthy Adults. PM&R, 3(2), 105–110. doi:10.1016/j.pmrj.2010.10.023

Edmondston, S. J., Wallumrød, M. E., MacLéid, F., Kvamme, L. S., Joebges, S., & Brabham, G. C. (2008). Reliability of Isometric Muscle Endurance Tests in Subjects With Postural Neck Pain. Journal of Manipulative and Physiological Therapeutics, 31(5), 348–354. doi:10.1016/j.jmpt.2008.04.010

Gwendolen Jull, Deborah Falla, Julia Treleaven, Shaun O'Leary, prise en charge des cervicalgies, paru le 1 septembre 2021

Harris, Kevin D., Darren M. Heer, Tanja C. Roy, Diane M. Santos, Julie M. Whitman, et Robert S. Wainner. « Reliability of a Measurement of Neck Flexor Muscle Endurance ». Physical Therapy 85, no 12 (décembre 2005): 1349‑55.

Johnston, V., Jull, G., Souvlis, T., & Jimmieson, N. L. (2008). Neck Movement and Muscle Activity Characteristics in Female Office Workers With Neck Pain. Spine, 33(5), 555–563. doi:10.1097/brs.0b013e3181657d0d

Juul, Tina, Henning Langberg, Flemming Enoch, et Karen Søgaard. « The intra- and inter-rater reliability of five clinical muscle performance tests in patients with and without neck pain ». BMC Musculoskeletal Disorders 14 (3 décembre 2013): 339.

O’Leary, Shaun P., Bill T. Vicenzino, et Gwendolen A. Jull. « A New Method of Isometric Dynamometry for the Craniocervical Flexor Muscles ». Physical Therapy 85, no 6 (juin 2005): 556‑64.

O’Leary, Shaun, Deborah Falla, Gwendolen Jull, et Bill Vicenzino. « Muscle Specificity in Tests of Cervical Flexor Muscle Performance ». Journal of Electromyography and Kinesiology: Official Journal of the International Society of Electrophysiological Kinesiology 17, no 1 (février 2007): 35‑40.

Modules associés

Fiches synthèses associées

No items found.

Échelles et scores

Auto-questionnaire de Dallas (Dallas back pain)
Illimité
FABQ : Fear-Avoidance Beliefs Questionnaire
Illimité
The Patient-Specific Functional Scale (PSFS)
Illimité
Donnez votre avis
Votre avis est important, il nous aide à améliorer Fullphysio
1 - Ce test vous a-t-il été utile ?
2 - Quelle note donneriez-vous à ce test ?
3 - Rédigez un avis (optionnel mais apprécié 🙂  🙏)
Merci pour votre avis 🙏 🙏
Oups, un champ semble mal renseigné...
Davantage de tests
Tous les tests
Test d'endurance des fléchisseurs cervicaux
TEST

Test d'endurance des fléchisseurs cervicaux

Cervicale/Tête
L’objectif de ce test

Le test d’endurance des fléchisseurs du cou est couramment utilisé pour déterminer la présence d'une faiblesse des fléchisseurs du cou dans le cadre des cervicalgies.
Il a été démontré que les altérations de la fonction musculaire sont très répandues dans le cadre des cervicalgies, notamment au niveau des extenseurs du cou comme présenté dans notre vidéo sur le test d’endurance des extenseurs cervicaux. Il a également été rapporté une fatigabilité accrue et un déficit d’endurance au niveau des fléchisseurs du cou (Johnston et al. 2008, Jull et al. 2021).

Les muscles fléchisseurs du cou et notamment les fléchisseurs profonds comme le long de la tête, le long du cou, et les rectus capitis antérieur et latéral sont supposés aider à stabiliser la colonne cervicale lors des mouvements importants du cou (Domenech et al. 2011).

Les personnes souffrant de douleurs cervicales semblent également présenter une modification de l'activité des muscles fléchisseurs cervicaux dans leur capacité de coordination (Johnston et al. 2008), et aussi un retard d’activation des fléchisseurs profonds lors de l’utilisation du bras. Ces éléments peuvent alors contribuer au dysfonctionnement de la colonne cervicale (Domenech et al. 2011).

Vidéo du test
Exécution du test

Pour réaliser le test, le patient est en couché dorsal avec les genoux fléchis et les mains sur l’abdomen. Le kiné va ensuite demander au patient de rentrer son menton en position de rétraction puis de décoller sa tête à environ 2,5 cm au dessus de la table. Le kiné va pouvoir placer sa main sur la table juste en dessous de l'occiput du patient afin de sentir si celui-ci baisse la tête. Le chronomètre démarre au moment où le patient est en position afin de mesurer la capacité du sujet à maintenir une flexion crâniocervicale, tout en effectuant une élévation active de la tête (Juul et al. 2013). Un feedback verbal comme "rentrez le menton" ou "tenez la tête haute" pourra être donné au patient si celui-ci commence à perdre la position du menton ou si sa tête touche la main de l'examinateur (Edmondston et al. 2008, Childs et al. 2008, Domenech et al. 2011). Le test prend fin si le patient perd la position du menton ou si sa tête touche la main du thérapeute pendant plus d'une seconde (Edmondston et al. 2008, Childs et al. 2008).

Il est important de noter que le muscle SCM est le fléchisseur du cou le plus important et le soulevé de la tête, contre la pesanteur, est le test de tous les muscles fléchisseurs du cou.

Dans leur étude en 2005, Harris et al. ont obtenu un score moyen de 38,95 secondes chez les sujets sains alors que le groupe avec cervicalgie présentait un score moyen de 24,1 secondes. Edmondston et al. ont rapporté dans leur étude en 2008 qu’un changement minimum de 17,8 secondes représentait un changement significatif pour ce test.

Dans la pratique clinique, les patients souffrant de douleurs au cou peuvent être incapables d'effectuer ce test dans la position couchée sur le dos, en raison des douleurs ou d'une force musculaire insuffisante (Juul et al. 2013, Jull et al. 2021). Par conséquent, il est intéressant d’évaluer l’endurance des fléchisseurs du cou dans diverses positions dans lesquelles l’effet de la pesanteur et le poids de la tête sont réduits, par exemple, dans plusieurs angles en position assise (Jull et al. 2021).

Valeur clinique

Lors du bilan initial, il n’est généralement pas pertinent d’évaluer directement la force et l'endurance des muscles cervicaux. Ces derniers se réalisent plus souvent dans la progression de la rééducation en cours et notamment lorsque le patient parvient à contrôler la région crâniocervicale dans une évaluation de soulevé de la tête.
Bien que beaucoup utilisent le dynamomètre pour évaluer la force et l’endurance des fléchisseurs du cou (O'leary et al. 2005 ; O'Leary et al. 2007), le test du lever de la tête est couramment utilisé en clinique.

Bibliographie

Childs, J. D., Cleland, J. A., Elliott, J. M., Teyhen, D. S., Wainner, R. S., Whitman, J. M., … Torburn, L. (2008). Neck Pain. Journal of Orthopaedic & Sports Physical Therapy, 38(9), A1–A34. doi:10.2519/jospt.2008.0303

Domenech, M. A., Sizer, P. S., Dedrick, G. S., McGalliard, M. K., & Brismee, J.-M. (2011). The Deep Neck Flexor Endurance Test: Normative Data Scores in Healthy Adults. PM&R, 3(2), 105–110. doi:10.1016/j.pmrj.2010.10.023

Edmondston, S. J., Wallumrød, M. E., MacLéid, F., Kvamme, L. S., Joebges, S., & Brabham, G. C. (2008). Reliability of Isometric Muscle Endurance Tests in Subjects With Postural Neck Pain. Journal of Manipulative and Physiological Therapeutics, 31(5), 348–354. doi:10.1016/j.jmpt.2008.04.010

Gwendolen Jull, Deborah Falla, Julia Treleaven, Shaun O'Leary, prise en charge des cervicalgies, paru le 1 septembre 2021

Harris, Kevin D., Darren M. Heer, Tanja C. Roy, Diane M. Santos, Julie M. Whitman, et Robert S. Wainner. « Reliability of a Measurement of Neck Flexor Muscle Endurance ». Physical Therapy 85, no 12 (décembre 2005): 1349‑55.

Johnston, V., Jull, G., Souvlis, T., & Jimmieson, N. L. (2008). Neck Movement and Muscle Activity Characteristics in Female Office Workers With Neck Pain. Spine, 33(5), 555–563. doi:10.1097/brs.0b013e3181657d0d

Juul, Tina, Henning Langberg, Flemming Enoch, et Karen Søgaard. « The intra- and inter-rater reliability of five clinical muscle performance tests in patients with and without neck pain ». BMC Musculoskeletal Disorders 14 (3 décembre 2013): 339.

O’Leary, Shaun P., Bill T. Vicenzino, et Gwendolen A. Jull. « A New Method of Isometric Dynamometry for the Craniocervical Flexor Muscles ». Physical Therapy 85, no 6 (juin 2005): 556‑64.

O’Leary, Shaun, Deborah Falla, Gwendolen Jull, et Bill Vicenzino. « Muscle Specificity in Tests of Cervical Flexor Muscle Performance ». Journal of Electromyography and Kinesiology: Official Journal of the International Society of Electrophysiological Kinesiology 17, no 1 (février 2007): 35‑40.

Fiches synthèses associées

No items found.

Échelles et scores

Auto-questionnaire de Dallas (Dallas back pain)
Illimité
FABQ : Fear-Avoidance Beliefs Questionnaire
Illimité
The Patient-Specific Functional Scale (PSFS)
Illimité
Donnez votre avis
Votre avis est important, il nous aide à améliorer Fullphysio
1 - Ce test vous a-t-il été utile ?
2 - Quelle note donneriez-vous à ce test ?
3 - Rédigez un avis à propos de ce test (optionnel)
Merci pour votre avis 🙏 🙏
Oups, un champ semble mal renseigné...
Davantage de tests
This is some text inside of a div block.

Passez en Illimité

Passez dès maintenant en abonnement ILLIMITÉ pour accéder à ce test
Sans engagement
Déductible des frais professionnels
Nous répondons en quelques minutes

Ils utilisent Fullphysio, Ils témoignent

Peggy G.
Kinésithérapeute libérale
Je suis kiné depuis 24 ans, il est utile et indispensable de revoir les fondamentaux étayés par les nouvelles données scientifiques. Fullphysio est devenu un partenaire de travail efficace pour être toujours au top en un minimum de temps! la plateforme est facile d'utilisation, les fiche synthétisent parfaitement bien ce qui est essentiel à notre pratique quotidienne, de l'anatomie en passant par la biomécanique, le bilan diagnostic, le traitement et la bibliographie. belle et découverte et j'attend toujours avec impatience les nouveaux modules! Merci à toute l'équipe.
Emma U.
Kinésithérapeute libéral
"Fullphysio constitue une base de données forte utile que j'utilise régulièrement dans ma pratique"
Justine D.
Kinésithérapeute libéral
"Fullphysio est à coup sûr un outil qui m'est utile dans ma formation continue grâce aux quiz, vidéos, synthèses et modules"
Julien C.
Kinésithérapeute libéral
"Je suis kiné libéral depuis peu et j'ai découvert Fullphysio il y a quelques mois. Cette plateforme est constituée de superbes modules très complets et des fiches synthèses qui permettent en un coup d'œil de revoir les fondamentaux de certaines pathologies ! C'est un nouvel outil que j'utilise au quotidien, et qui m'aide à développer mes connaissances théoriques et pratiques, grâce aux vidéos de tests et d'exercices. Enfin chez Fullphysio votre voix compte ! Vous pouvez voter pour les prochains thèmes que vous aimeriez voir sortir. Merci à l'équipe de Fullphysio toujours à l'écoute, et qui nous facilite le travail au quotidien."
Marie P.
Étudiante kiné en 4ème année
"Je cherche à me préparer dès maintenant aux spécificités de ma future pratique professionnelle de kiné libéral. Fullphysio est un excellent moyen d’approfondir mes connaissances à propos de pathologies que je rencontrerai. Ce qui me plaît particulièrement dans Fullphysio est la manière dont sont élaborés les modules. Cela me permet de m’y retrouver très facilement et de me projeter de manière plus concrète dans la prise en charge de patients. De plus, toutes ces ressources sont établies à partir de données récentes et proviennent de sources scientifiques fiables."
Rémy M
Kinésithérapeute libéral
"Fullphysio m’a permis de développer beaucoup de connaissances qui étaient lointaines pour moi au niveau des pathologies ainsi qu’au niveau traitements. La qualité de l’enseignement et les exercices adaptés à chaque type de pathologie permettent un apprentissage total. Fullphysio me facilite vraiment la vie car toutes les informations sont basées sur l’évidence donc ça me permet de lire directement sans avoir à chercher par mes propres moyens. Fullphysio est une plateforme complète, interactive et très ludique avec les quiz pour se tester, l’accès aux différentes vidéos, aux différents tests qui permettent d’éliminer ou d’argumenter les différentes pathologies que peut avoir notre patient."
Arthur P.
Étudiant kiné en 4ème année
"En tant qu’étudiant en 4ème année et futur professionnel, Fullphysio m’aide à organiser mes séances, revoir mes pathologies et avoir des exemples d’exercices à adapter dans ma prise en charge avec mon patient. Je gagne beaucoup de temps avec des fiches claires et synthétiques ! On ressent beaucoup de travail derrière chaque module ! Je recommande !"
Simon G
Kinésithérapeute libéral
"Afin d’être mieux préparé à prendre en charge une pathologie bien spécifique, je n’hésite pas à consulter fullphysio.io"
Antonio B.
Étudiant kiné en 4ème année
Je suis étudiant en 4ème année, avec Fullphysio j'ai de quoi enrichir mes connaissances sur plein de sujets variés. Les modules sont hypers intéressants et à la page de l'actualité. Avec Fullphysio je gagne du temps dans mes révisions. L'équipe est très professionnelle et à l'écoute !
Julie D.
Kinésithérapeute libéral
"Fullphysio est une plateforme très pratique qui regroupe beaucoup d’informations. Elle est très bien organisée, par thème et facile à utiliser. À souligner également le chouette suivi de la part de l'équipe"
Paloma M.
Étudiante kiné en 2ème année
"Étant en seconde année de kiné et voulant compléter mon enseignement. Je m'appuie désormais tous les jours sur toutes les ressources que propose Fullphysio. Les synthèses sont complètes, simples et organisées, à l'image du site d'ailleurs. Ce qui me fait gagner un temps non négligeable ! Merci beaucoup du travail que vous fournissez."
Pierre H
Kinésithérapeute libéral
"La centralisation des informations proposée par Fullphysio m'a permis de gagner un temps précieux sur mon emploi du temps. Je pourrais difficilement m'en passer maintenant"
Émilie P.
Kinésithérapeute libéral
"Grâce à Fullphysio j’ai pu améliorer la prise en charge de mes patients très rapidement !”
Savanah H.
Kinésithérapeute libéral
“Fullphysio est devenu pour moi la façon idéale de tester et rafraîchir mes connaissance grâce aux nombreux outils mis à notre disposition"
Antoine P.
Kinésithérapeute libéral
"Fullphysio est un outil très intéressant pour tout kinésithérapeute désirant maintenir ses compétences à jour"
This is some text inside of a div block.
This is some text inside of a div block.
This is some text inside of a div block.

On nous pose souvent ces questions, on y répond !

À quelle fréquence sont ajoutées les ressources ?
Nous ajoutons de nouvelles ressources toutes les semaines. La conception de ces ressources nous demande un travail de recherche scientifique extrêmement important afin de vous fournir des contenus de très grande qualité et à forte valeur ajoutée. 

Les modules et les fiches synthèses sont les ressources qui demandent le plus de préparation. Celles-ci sont ajoutées en moyenne tous les 15 jours.
Concernant les autres ressources, celles-ci sont ajoutées toutes les semaines.
Les ressources sont-elles régulièrement mises à jour ?
Absolument ! Nous veillons à mettre régulièrement à jour toutes nos ressources afin que vous restiez à la page et à la pointe de l'actualité en kinésithérapie.
Vous devez mettre beaucoup de temps pour créer les ressources, non ?
Toute l’équipe est mobilisée pour vous proposer des ressources de très grande qualité et à forte valeur ajoutée. Nous travaillons chaque jour avec passion pour arriver à ce résultat !
Pour vous donner un ordre d'idée, pour un module et ses ressources associées, cela nous demande entre 5 à 10 jours de travail complet et 4 personnes mobilisées.

Beaucoup de travail pour nous, mais un gain de temps incroyable pour vous !
Puis-je démarrer avec un abonnement Découverte (gratuit) et passer en Illimité par la suite ?
Tout à fait ! Vous pouvez découvrir la plateforme à votre rythme avec l’abonnement Découverte qui est gratuit et passer en Illimité quand vous le souhaiterez.
Je veux souscrire à un abonnement Illimité. Comment utiliser mon code de parrainage ou mon code promo ?
Au moment où la fenêtre de paiement s’affiche vous avez simplement à cliquer sur “J’ai un code promotionnel” (voir ci-dessous) puis à indiquer votre code. La réduction sera appliquée.
Quels sont les moyens de paiements pour souscrire à un abonnement Illimité ?
Vous avez la possibilité de régler votre abonnement par carte bancaire via notre solution de paiement sécurisée Stripe.
Si je prends un abonnement Illimité mensuel, dois-je payer manuellement tous les mois ou c’est automatique ?
Votre abonnement se renouvelle automatiquement tous les mois. Vous n’avez rien à faire !
Les abonnements sont-ils vraiment sans engagement ?
Oui, les abonnements sont sans engagement. Vous avez la possibilité de résilier très facilement votre abonnement à tout moment en vous rendant sur votre Tableau de bord > Abonnement > annuler mon abonnement.
Comment modifier mon moyen de paiement ?
Rendez-vous sur votre Tableau de bord > Abonnement > Gérer mon abonnement & informations de paiement.
À qui s'adresse Fullphysio ?
Étudiants : Aux étudiants qui souhaitent gagner du temps dans la compréhension des pathologies étudiées en cours et appréhender de manière concrète les pathologies qu'ils traiteront en tant que kinésithérapeute !

Kinésithérapeutes : Aux kinés qui souhaitent gagner du temps dans la recherche d’informations essentielles à la bonne prise en charge de vos patients et qui veulent gagner en efficacité ainsi qu'en confiance dans leurs prises en charge.Aux kinés qui souhaitent perfectionner leurs compétences en permanence afin d’améliorer les résultats de leurs traitements.
NOUS SOMMES LÀ POUR VOUS !
Fullphysio, c’est une équipe à votre service !
Pour toute demande contactez-nous par email ou par téléphone :
+33 7 80 99 74 37
contact@fullphysio.io

Ou posez-nous directement une question ici !

Nous avons reçu votre demande !
Oups ! Il semblerait qu'un champ du formulaire soit erroné !